LA MARJOLAINE À COQUILLES – Origanum majorana

“LA MARJOLAINE à COQUILLES “
Origanum majorana

Mot-clé : Rééquilibrante du système nerveux

 

La marjolaine à coquilles ou des jardins est la plante par excellence de l’état “ZEN” car sa particularité est de rééquilibrer le Système Nerveux Autonome!

Plante vivace en méditerranée, elle supporte moins nos climats humides et donc, dans nos contrées, elle est plutôt cultivée et doit se replanter chaque année. 
Comme la plupart des aromates, la  marjolaine est une plante aromatique appartenant à la famille des Lamiacées et du genre “Origanum“, donc des origans.
 Mais attention, ne la confondez pas avec la marjolaine sylvestre (Thymus mastichina) ou encore avec l’Origan (Origanum vulgare), et surtout pas en aromathérapie (huiles essentielles) car les usages et précautions ne sont pas du tout les mêmes !
Ses feuilles sont plus arrondies que celles de l’origan, et d’un vert grisâtre. Ses fleurs sont toutes petites et blanches et groupées en épis aux extrémités des rameaux, entourées de petites bractées arrondies vert tendre, d’où son surnom “à coquilles”. Et son goût est beaucoup plus subtil et parfumé!
 
Les feuilles et sommités fleuries que l’on utilise en phytothérapie, sont riches en huiles essentielles, acides phénols, hétérosides phénoliques, flavonoïdes.

En phytothérapie, la marjolaine est neurotonique  parasympathicotonique, rééquilibrateur du système nerveux, hypotenseur léger, antalgique, digestif, antispasmodique,antibactérienne, diurétique

La marjolaine est donc indiquée pour traiter :

  • anxiété, angoisse, stress, nervosité, insomnie 
  • migraine, tics de la face
  • éréthisme cardiaque, éréthisme génital
  • névralgies, arthrose, sciatique, torticolis
  • troubles digestifs, flatulences, ballonnements, colique, colite spasmodique
  • Refroidissement, rhume, bronchite, pharyngite, sinusite, laryngite, rhinite

La façon la plus simple de l’utiliser est comme aromate pour assaisonner vos plats, sauces tomates… Elle rentre dans la composition des herbes de Provence.
En tisane, prenez une cuillère à café par tasse, infuser 5 minutes, 2 à 3 fois par jour.
En aromathérapie, vous pouvez appliquer 2 gouttes d’huile essentielle de marjolaine à coquilles diluées dans un peu d’huile végétale sur vos poignet et le plexus solaire afin de “débrancher la prise du mental” et vous aider à vous endormir.

Attention, comme cité plus haut, l’huile essentielle de marjolaine sylvestre (Thymus mastichina) possède des propriétés et indications différentes : en friction, elle aide surtout à combattre les agressions externes, favorise l’immunité, apporte un confort respiratoire et au niveau psycho-émotionnel, elle aide à libérer ses ressources vitales et développer l’équilibre émotionnel
 
Nous l’avons inclue dans notre tisane du mois: 
“HARMONY ZEN”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *