LE FRÊNE – Fraxinus excelsior

Les nouvelles printanières de l’Herbo du Pépin

L’arbre des centenaires

Cet arbre sauvage post-pionnier aux branches aussi souples que l’on peut s’y pendre sans les briser, nous donne déjà des indications sur certaines de ses propriétés. Arbre élancé pouvant atteindre 35 m de hauteur possède une écorce d’un gris cendré très caractéristique, tout comme ses bourgeons noirs qui rappellent les sabots de chèvres.
Ses feuilles sont composées de 5 à 15 folioles dentées.

Les parties que l’on utilise en phytothérapie sont justement ses folioles. Le frêne est riche en : Flavonoïdes, tanins, coumarines, iridoïdes, mannitol, acide ursolique, triterpènes.

Le frêne est : dépuratif, diurétique, uricolitique, laxatif léger, hypoglycémiant, hypotenseur, anti-inflammatoire, antalgique, anti-oxydant.

Le frêne est utilisé pour traiter:calculs rénaux, hyperucémie, goutte, hypertension artérielle, artériosclérose, arthrose, surpoids, régime amaigrissant, cellulite, cure de printemps, diabète de type 2, grippe, refroidissements, rhume.
En phytothérapie, il n’y a aucune contre-indication connue pour le frêne, aux doses recommandées bien sûr! Le frêne s’utilise sous différentes formes : 
– Tisane : 1 c à soupe par tasse; infusion 10 minutes; 3 x / jour
– Teinture-mère : XX gouttes 3x/jour
– Macérât concentré de bourgeons (Gemmothérapie)  : 5 à 10 gouttes/jour

 Nous l’avons inclue dans notre tisane du mois : 
” La TISANE LÉGÈRETÉ de PRINTEMPS “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *